Votre navigateur vous permet de vous abonner facilement à de nouveaux flux, en cliquant sur les liens ci-dessous. Fils RSS Arts en Scènes

Recherche

Les personnes concernées :

Toute personne souffrant du système articulaire et musculo-tendineux, et quelle que soit son activité : personnes sédentaires ou physiquement actives, sportifs, danseurs, musiciens, praticiens d’arts martiaux, etc.

Les domaines concernés :

  • cervicalgies
  • torticolis
  • tendinopathies de la coiffe des rotateurs non opérée ou opérée
  • tennis elbow
  • lombalgies
  • hanche
  • Conflit Antérieur Fémoro Acétabulaire
  • coxarthrose
  • genou
  • cheville

Concept SOHIER
Le patient relate l’histoire de son problème de mobilité, ses antécédents. Nous évaluons le volume et la nature des sollicitations, ainsi que l’état des structures.
Puis vient le temps des tests manuels, ce que nous appelons l’examen des barrières motrices. Il s’effectue, en fonction de l’articulation, dans les trois plans (mouvement sagittal, frontal et horizontal) de l’espace selon une direction précise. Cela nous renseigne sur l’amplitude et la qualité articulaire, ainsi que la direction du traitement, le suivi et l’évolution .
Le nombre de séances varie selon l’état des structures cartilagineuses et péri-articulaires. Il arrive que des blocages anciens cèdent en quelques séances. Nous procédons également au contrôle de l’état des autres articulations et des chaînes musculaires qui sont impliquées à distance. Par exemple : l’épaule et le cou, le genou et le pied interagissent.
Le traitement par réharmonisation biomécanique : C’est une technique par repositionnement qui participe à l’amélioration de la perception de mouvement des parties du corps (kinesthésie) pour que l’interligne articulaire regagne en qualités arthroceptives. Par exemple : pour la hanche ou l’épaule, cela vise le recentrage de l’articulation ; pour la colonne vertébrale, il s’agit de retrouver un rythme de décompression du disque et d’alternances d’appuis.
Cette technique permet le rééquilibrage des chaînes musculaires par assouplissement et/ou par renforcement. La prévention est essentielle car il y a souvent un temps de latence avant l’apparition des symptômes. Faire contrôler régulièrement sa mécanique articulaire et corporelle est essentiel, voire rationnel !